Sénégal


Nos actions
phares

Les locaux de l’entreprise ont accueilli des vernissages d’exposition afin de permettre aux jeunes talents d’éclore

  • 2009 : « Ku Gestu Guiss ». Quinze jeunes artistes sont présentés au public au siège d’Eiffage : plusieurs d’entre eux, devenus aujourd’hui artistes confirmés, reconnaissent cette occasion comme le lancement de leur carrière. Dans cette volonté d’encourager la création un intérêt bien déterminé est accordé au soutien de la jeune génération : rechercher les jeunes talents et promouvoir des artistes prometteurs.
  • 2011 : « Six artistes, un regard »
  • 2018 : « Ca Kanam » : des nouvelles présentations avec de jeunes artistes sont encore organisées.

 

 

Un soutien constant à la Biennale de l’art africain contemporain de Dakar

Dans cet environnement l’intérêt pour la Biennale de Dakar nait naturellement. Après une participation aux soutiens pour deux éditions (2000 et 2002), Eiffage pense que l’évènement mérite une implication plus importante. L’idée est de trouver un lien plus large vis-à-vis de la communauté artistique. La création d’un pôle OFF qui se profilait à l’intérieur de la Biennale, due à l’intuition et à la détermination de Mauro Petroni, amène l’entreprise à devenir partenaire unique pour le OFF. En 2004 nait la fameuse brochure qui a guidé dans les années des milliers de visiteurs, jusqu’à la dernière en date en 2018.
L’implication personnelle de Gerard Sénac est encore plus marquée par sa nomination à la Présidence de la Biennale pour les éditions de 2008, 2010, 2012.

  • 2004 - 2018 : brochure de Dakart OFF : 9 éditions, 40 000 exemplaires distribués gracieusement,  2000 lieux d’exposition recensés et répertoriés
  • 2012            : Pour la 10ème édition de la Biennale la Gare de Dakar, à l’époque fermée, sera utilisée comme lieu d’exposition après des travaux d’aménagement conduits par Eiffage. On préfigure ainsi la renaissance d’un de plus beaux bâtiment de la ville, qui sera réalisée six ans plus tard par Eiffage dans le cadre du projet du TER .

 

Les grands talents de l’art contemporain sénégalais ont toujours été exposés et accompagnés par Eiffage

  • 2009, 2013,2014  : expositions de Ousmane Sow au siège  
  • 2004, 2006, 2008 : Soly Cisse  
  • 2006, 2007, 2008 : Souleymane Keita  
  • 2004, 2010           : Ndary Lo

Ouverture de la maison d’Ousmane Sow en musée permanent

2018 : son nom est tellement proche de celui d’Eiffage que des pages entières pourraient être écrites. Ousmane Sow n’a jamais manqué l’occasion d’exposer, de participer, de témoigner à l’occasion des rendez-vous culturels organisés par l’entreprise. Son amitié avec Gérard Sénac est revendiquée par Ousmane comme un rapport filial, d’un père avec son fils. Après une exposition tenue à Eiffage en 2014 (la dernière de son vivant au Sénégal), la Biennale 2018 a permis un grand évènement/hommage qui a eu comme points forts une rétrospective au siège de la Société et la transformation de sa maison en lieu de visite muséal.