Sénégal

Port Autonome
de Dakar

Un chantier historique

Eiffage Sénégal s'est établit une solide réputation dans les travaux maritimes en construisant près de 80% des ouvrages du Port Autonome de Dakar et met en œuvre ses compétences pour participer au renforcement et à l'aménagement du littoral.

Un partenariat privilégié depuis les débuts du PAD

C’est en 1926 qu’apparut l’ancêtre d’Eiffage Sénégal sous le nom de ETPD (Entreprise des Travaux du Port de Dakar). Elle se distingua très vite par ses activités dans des domaines aussi variés que les travaux maritimes, le génie civil, les routes, les aéroports, le bâtiment ou encore l’électricité…

  • 1926 - 2000 : Eiffage Sénégal a réalisé la quasi-totalité des travaux exécutés dans le port depuis 1926, et a participé notamment à la construction des môles 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 10, des postes pétroliers 1 et 2, quais de pêche du wharf militaire, ainsi qu’aux divers travaux de dragage et entretien.
  • 2000 - 2012 : Différents chantiers de réhabilitations (terre-pleins et voiries), dragage (wharf et bassins) et rechargement des digues (jetées nord et sud)différents dragage
  • 2013            : Rempiètement du wharf pétrolier et Dragage du chenal d’accès et de la rade intérieure (groupement avec Jan de Nul)
  • 2014            : Réalisation de la plateforme poste 52, môle 5 et travaux de rechargement de la jetée nord (phase 4).

En guise de reconnaissance pour cette longue collaboration, Eiffage Sénégal, a reçu, des mains du PDG du Port Autonome de Dakar une médaille pour services rendus.

La société Eiffage Sénégal et le Port Autonome de Dakar sont deux partenaires stratégiques dont les deux histoires sont intimement liées pour avoir été une Entreprise des Travaux du Port de Dakar à sa création en 1926. Je crois qu’Eiffage rime avec cadrage. Cadrage de ses projets qui ne laissent aucune place à l’amateurisme. Eiffage me renvoie aussi à la robustesse.

Dr Cheikh KantéDirecteur Général du Port Autonome de Dakar (2014 - 2017)